En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, consultez la page Mentions Légales.

L'histoire de la CEPAC

L’histoire de la Caisse d’Epargne CEPAC débute au début du XIXème siècle lors de la création de la Caisse d’Epargne des Bouches du Rhône. Engagée très tôt dans le financement de l’économie locale, la Caisse d’Epargne est devenue une banque régionale incontournable. Aujourd’hui elle se donne pour mission de donner vie aux ambitions de chacun de ses territoires.

Sommaire

La naissance d’une grande banque régionale

Alors que la Caisse d’Epargne CEPAC voit le jour au début du XIXème siècle lors de la création de la Caisse d’Epargne des Bouches du Rhône, la libéralisation de l’environnement économique et financier pousse les différentes Caisses d’Epargne présentes dans la région à se regrouper pour créer une entité régionale à l’assise financière plus puissante. A l’aube des années 90, on ne compte plus que sept Caisses d’Epargne dans la région. Suite à une grande reconfiguration nationale, ces dernières fusionnent le 15 octobre 1991 pour former la Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse. En 1996 elle commence à s’ouvrir vers l’Outre-mer, en intégrant d’abord la Caisse d’Epargne de la Réunion, puis celle de la Guadeloupe en 2005 et enfin de la Martinique en 2007.

Une banque ancrée sur les territoires

Au-delà de leur rôle de collecteur de fonds, les Caisses d’Epargne formant aujourd’hui la Caisse d’Epargne CEPAC ont depuis leur création activement participé au financement d’œuvres et d’associations d’intérêt général et plus généralement de l’économie locale.

Fortes de cet attachement aux territoires, les Caisses d’Epargne sont devenues les prêteurs privilégiés des collectivités locales et organismes de logements sociaux et ont dès lors participé à la modernisation de leur région : financements pour la construction d’HLM, d’écoles, de crèche, de maisons de retraite, d’édifices culturels et sportifs, de bâtiments municipaux, de transports publics, d’ouvrages d’art, de travaux de voiries et d’assainissement…

La transformation en banque coopérative

Transformée en banque coopérative par la loi du 25 juin 1999, la Caisse d’Epargne CEPAC ouvre son capital aux sociétaires, par souscription de parts sociales au travers de ses 17 sociétés locales d’épargne. Aujourd'hui, la Caisse d’épargne CEPAC compte 317 916 sociétaires, qui participent ensemble au financement de l’économie locale.

2016 : l’intégration des banques d’Outre-mer

En date du 1er mai 2016, avec l’intégration de la Banque des Antilles françaises, de la Banque de la Réunion et de la Banque de Saint-Pierre-et-Miquelon la Caisse d’Epargne Provence Alpes Corse change de dimension et devient la Caisse d’Epargne CEPAC, une banque capable d’agir au plus près des territoires.

Et aussi